La Régie RNNESP : l’organisme gestionnaire

La convention de gestion de la RNN Etang Saint-Paul

Chaque Réserve Naturelle Nationale (RNN) doit avoir un organisme gestionnaire (OG) identifié et dont les missions sont définies dans une convention de gestion. La première convention de gestion avait confié à la commune de Saint Paul, la direction de la RNN de l'Etang Saint-Paul de 2009 à 2015.

Depuis le 21 décembre 2015, une convention quadripartite entre l'Etat, le Conseil Départemental de La Réunion, la commune de Saint-Paul et la Régie RNNESP, a confié la gestion de la RNN Etang de Saint Paul à la Régie RNNESP pour la période 2015-2020.


Documents PDF à télécharger


La Régie RNNESP

Qu’est-ce qu’une régie autonome personnalisée ?

Une régie est un établissement public à personnalité morale et doté d'une autonomie financière en charge soit d'un service public administratif (SPA), soit d'un service public industriel et commercial (SPIC). Elle est administrée par un conseil d'administration nommé par la collectivité de référence. Le conseil d’administration élit son président et nomme un directeur.

La Régie RNNESP étant une régie autonome personnalisée en charge d'un service public administratif, son fonctionnement et son personnel sont de droit public.


Les missions de la Régie RNNESP

La Régie RNNESP assure, dans le respect de la réglementation et compte-tenu des avis du comité consultatif et du conseil Scientifique de la RNN de l’Etang Saint-Paul, la conservation et, le cas échéant, la restauration du patrimoine naturel de la réserve ». La régie assure en particulier les responsabilités suivantes :

  • la gestion, la préservation et la reconstitution des populations animales ou végétales et des habitats naturels, et notamment : le contrôle des espèces invasives, la gestion de la zone humide, comprenant notamment l'élaboration d'une doctrine concernant la gestion du niveau des eaux en concertation avec les riverains et les collectivités ;
  • la mise en place et la maintenance des équipements nécessaires à la gestion de la réserve, tels que les équipements d'accueil du public (sentiers, observatoires...) et la signalétique relative aux limites et à la réglementation de la réserve ;
  • la surveillance de la réserve (recherche et constat des infractions à la réglementation de la réserve) et la prévention des risques (surveillance des risques naturels, prévention des incendies), en concertation avec les gardes du Département (voir article 2-2), les agents chargés de la police de la pêche et du Domaine Public Fluvial et les autres forces de police en matière d'environnement ;
  • l'observation scientifique et le suivi écologique des habitats naturels et des populations animales et végétales (dynamique des populations, comportement, interactions avec les habitats...), la conception et la mise en œuvre de protocoles de suivi ;
  • l'amélioration des connaissances sur le milieu naturel, le patrimoine géologique et fossilifère et l'étude scientifique des écosystèmes ;
  • l'élaboration de recommandations concernant la conservation du milieu naturel et de la diversité biologique ;
  • l'animation de la réserve, l'accueil et l'information du public ;
  • la gestion, le suivi des déclarations et autorisations d'occuper ou d'utiliser l'espace accordées par le Préfet (activités agricoles, conventions de pâturage, manifestations sportives ou culturelles, etc.;
  • le développement d’un tourisme durable sur le pourtour de la RNN Etang de Saint-Paul de la grotte des Premiers Français à Savanna en passant par le tour des Roches et sur les rives aval de l’Etang Saint Paul et des canaux Saint Charles et de la Chaussée Royale ;
  • le soutien aux associations et collectifs œuvrant sur la zone en veillant à la cohérence de l’action publique ;
  • la gestion hydraulique durable et courante de l’Etang Saint Paul et des canaux en connexion (hors des épisodes climatiques exceptionnels) dans le cadre de la protection des écosystèmes. La Commune reste en charge de la protection des biens et des personnes ;
  • Pour une protection optimale de la RNN de l’Etang Saint-Paul des arrêtés préfectoraux et municipaux ont été élaborés et portent sur la pêche, les feux, la circulation, les loisirs.

L’organisation de la Régie RNNESP

La Régie RNNESP compte une vingtaine d’agents répartis au sein de différents services et cellules.

Les missions transversales de la Régie RNNESP sont assurées par la direction, entourée d'une cellule administrative et financière ; d'une cellule projet et suivi scientifique et d'une cellule de police judiciaire.

L'organisation opérationnelle de la Régie RNNESP s'articule autour de trois services.

  • Le service conservation et biodiversité (SCB) met en œuvre les actions de gestion définies dans le programme annuel et assure la coordination des actions de gestion et de conservation du milieu naturel.
  • Le service communication et tourisme (SCT) a pour mission la sensibilisation auprès des différents publics autour des enjeux de la protection de la faune et la flore de la RNN Etang de Saint-Paul. Il est également en charge de conduire des projets pour le développement éco-touristique. Enfin, le service élabore la stratégie de communication interne et externe de la Régie.
  • Le service des affaires agricoles (SAA) a pour missions principales la mise en place de solutions techniques à la transition écologiques des processus de production agricole des exploitations autorisées dans la zone périphérique de la RNN Etang de Saint-Paul, en collaboration avec les agriculteurs.

Documents PDF à télécharger


Les partenaires financiers

Le budget de fonctionnement moyen de la Régie RNNESP est d'environ un million d'euros. Plusieurs bailleurs de fonds participent activement au financement par le biais de subventions annuelles. Les principaux bailleurs sont la commune de St Paul, à hauteur de 400 000 euros, le Conseil Départemental, à hauteur de 250 000 euros, la Direction de l'Environnement de l'Aménagement et du Logement (DEAL), à hauteur 140 000 euros et la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi de La Réunion (DIECCTE) à hauteur de 80 000 euros. 


Liens internet